Menu

Accueil / Découvrir / Photos et vidéos / Photographes / Moussa Thioro Dieng : l’homme en mouvement

Photographe et ancien danseur d’urban dance

Moussa Thioro Dieng : l’homme en mouvement

Moussa est facilement reconnaissable à ce qu’il emporte son barda partout où il va. Appareil photo, micros, ordi, etc, il est toujours prêt. Se promenant avec l’équivalent d’un mini studio sur le dos, cet ancien danseur d’urban dance, originaire de Sokhone et vivant depuis l’âge de 5 ans à Dakar, est un travailleur. Et son crédo est : « travailler, toujours travailler, encore travailler ». Infographie, photographie, montage sont quelques unes des cordes à son arc.

Partagez cette page Publié le 8 février 2018 | 1 commentaire

Comment en êtes vous venu à la photo ?

Cela me vient de mon père. C’était un navigateur. Quand il venait en vacances à la maison après ses voyages, il nous prenait en photos… et quand il retournait en France, il les tirait et nous les ramenait à ses prochaines vacances.

Quand exactement vous êtes-vous lancé dans la photo ?

J’ai commencé la photo en 2004. C’est un ami – Fernando Gomez – qui m’a poussé à en faire. C’est un cameraman qui avait créé une chaîne de télé en ligne : « Face Tv », du coup je lui ai demandé comment faire pour intégrer sa structure. Il m’a dit que c’est possible car il a besoin de quelqu’un pour prendre ses making off. Je prenais des photos de lui et de ce qu’il tournait. Fin 2016 j’ai eu mon premier appareil offert par ma tata, Amy Sene, qui savait que j’en rêvais depuis longtemps. Après, j’ai fait une formation accélérée à Up’ Tech pour être mieux formé.

Au vu de tout ce que vous saviez déjà faire, cette formation vous a-t-elle été d’un réel apport ?

Si je n’avais pas fait cette formation, il y a des choses que je ne saurais pas. L’école m’a apporté.

Quel est votre rythme de shootings ?

Je prends des photos tout le temps. Les gens m’appellent pour que je couvre leurs mariages, leurs cérémonies, les événements, et j’organise des séances de shootings aussi.

« Je suis plus attiré par les portraits »

Votre préférence va-t-elle aux photos de personnes ou de la nature ?

Les deux mais j’aime beaucoup les portraits. Pour le moment je ne me suis pas encore spécialisé mais dans l’avenir je vais le faire.

Dans quel genre de photos ?

Sportives ! Les photos de sportifs. Mais le matos pour photographier les sportifs coûte extrêmement cher…

De quel genre de matériel parlez-vous ?

Les grands objectifs, les boitiers full frame comme par exemple les Canon One x Dx Mark II avec des objectifs 70 200 mm etc. Il y en a beaucoup d’autres.

Contact

77 299 30 81 - mousdef4 gmail.com

Irène Idrisse

Messages

  • fr

    mon grand reve serait de venir au senegal,mes parents y ont vecu et en ont garde un tres bon souvenir souvent je viens visiter mais par inter net seulement

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir

    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

ACTUALITÉS

  • Tourisme en Casamance : un potentiel sous exploité
    Tourisme en Casamance : un potentiel sous exploité
  • La maison Ousmane Sow ouvre ses portes à Dakar en mai 2018
    La maison Ousmane Sow ouvre ses portes à Dakar en mai 2018
  • Spécial saint-valentin : le dictionnaire wolof de l'amour
    Spécial saint-valentin : le dictionnaire wolof de l’amour
  • Laveurs de voitures, un travail informel qui paye bien
    Laveurs de voitures, un travail informel qui paye bien
  • Une nouvelle place pour Gorée
    Une nouvelle place pour Gorée
  • Bataille de trottoir entre automobilistes et vieilles carcasses de voitures
    Bataille de trottoir entre automobilistes et vieilles carcasses de voitures

Cherchez dans le répertoire

Top