Une place « Capitaine Mbaye Diagne », un héros national, inaugurée à Dakar

Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a inauguré le 22 mars 2024, la place « Capitaine Mbaye Diagne », du nom du Casque bleu sénégalais, tué durant le génocide au Rwanda, saluant la mémoire d’un soldat qui a le rang de héros national, « incarnant les valeurs cardinales de notre société ».

Publié le 23 mars 2024  

Ce mémorial est situé en face du cercle mess des officiers et de la statue Demba et Dupont, non loin de la gare principale du Train express régional et du Port autonome de Dakar.

Des membres de la famille du défunt, ses anciens camarades de promotion à l’école et dans l’armées, des militaires et officiers dont le chef d’État-major, le général de brigade Mbaye Cissé et le haut commandant de la gendarmerie nationale, le général Moussa Fall, des étudiants ont pris part à cette manifestation qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Rwanda au Sénégal, Jean-Pierre Karabaranga.

Le capitaine Mbaye Diagne

Né le 18 mars 1958 à Koki dans la région de Louga, il s’engage au titre de la deuxième promotion de l’École nationale des officiers d’active (ENOA) en janvier 1983. A sa sortie en juillet 1984, il a été affecté comme chef de section au 12e bataillon d’instruction, pour son « engagement remarquable dont la formation des recrues fera l’unanimité dans l’encadrement ».

Ce qui lui vaut en 1985 d’être promu encadreur de promotion à l’Ecole nationale des sous-officiers d’active (ENSOA).

En 1989, il atterrit au bataillon confédéral en Gambie qui deviendra plus tard le 6e bataillon d’infanterie, initialement basé à Bignona. Il est le commandant d’unité de la 3e compagnie jusqu’en 1993.

En guise de récompense pour ses loyaux services en Casamance, il est désigné comme observateur militaire pour le compte de la Mission des Nations Unies pour l’assistance au Rwanda (MINUA) en 1994, au cours de laquelle il a sauvé à lui seul près de 600 personnes.

Le 31 mai 1994, Diagne a été tué lorsqu’un obus de mortier lancé par les forces du FPR (front patriotique rwandais) a explosé près de sa voiture alors qu’il était arrêté à un poste de contrôle gouvernemental. Sa mort a conduit l’ONU à suspendre les opérations de secours à Kigali. Son corps a été rapatrié au Sénégal et enterré avec tous les honneurs militaires. En 2005, Diagne a été décoré à titre posthume du grade de Chevalier dans l’Ordre national du Lion du Sénégal. Le Conseil de sécurité des Nations unies a créé la médaille du capitaine Mbaye Diagne pour courage exceptionnel en 2014 en son honneur.

Capitaine Mbaye Diagne : le héros sénégalais du conflit rwandais

Le capitaine Mbaye Diagne, décédé le 31 mai 1994, est un officier subalterne sénégalais. Il était observateur militaire de la Mission des Nations unies pour l'assistance au Rwanda. Il a sauvé à (...)

Source : APS

Partager 

Poster un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message