Pierre Thiam, le chef qui promeut la cuisine ouest-africaine

Pierre Thiam a attrapé le virus de la cuisine par hasard, en travaillant comme serveur dans un restaurant new-yorkais pour payer ses études. Il est désormais un chef cuisinier renommé qui possède son propre restaurant et qui met en avant la richesse des produits ouest-africains.

Publié le 17 avril 2024   1 commentaire

Il devait faire des études de physique-chimie aux États-Unis, mais le destin en a décidé autrement. Remarqué par un restaurateur lors de ses études, il commence à préparer des plats de son pays et finit par ouvrir son propre restaurant à New York, le très réputé Teranga  . Il est aussi chef exécutif du restaurant primé Nok by Alara à Lagos au Nigeria, et chef principal de l’hôtel cinq étoiles Pullman à Dakar.

Pierre Thiam

Promouvoir les produits du terroir

Pierre Thiam accorde une importance particulière aux produits de son terroir, l’Afrique de l’Ouest. Le fonio, céréale résistante et nutritive, est le produit phare de sa société Yolélé et est distribué chez de grands détaillants aux États-Unis. À travers cette entreprise, il soutient les petits exploitants agricoles du Sahel en ouvrant de nouveaux marchés pour les produits cultivés en Afrique.

Chips fonio Yolélé

L’ambassadeur culinaire

Pierre Thiam est aujourd’hui connu dans le monde entier. Il a eu l’honneur de cuisiner pour des personnalités telles que le roi du Maroc, le président français Emmanuel Macron et l’ancien secrétaire général des Nations unies Ban Ki Moon. Son engagement et ses apparitions médiatiques l’ont élevé au rang d’ambassadeur culinaire.

Chef Pierre Thiam

Valoriser l’art culinaire africain

Le chef aime cuisinier, mais il aime aussi transmettre. Auteur de trois livres de cuisine (en langue anglaise), dont « The Fonio Cookbook : An Ancient Grain Rediscovered » (2019), « Senegal : Modern Senegalese Recipes from the Source to the Bowl » (2015), et « Yolele ! Recipes From the Heart of Senegal » (2008), il représente avec passion la cuisine africaine, en particulier celle du Sénégal, à travers le monde.

Il prévoit d’organiser à Dakar, fin 2024, « The Lost Crops Festival » (Festival des cultures perdues) qui réunira des acteurs essentiels du système alimentaire pour promouvoir les ingrédients sous-utilisés d’Afrique.

Recettes du Sénégal

Andy apprend à cuisiner des plats sénégalais


Voir en ligne : https://www.pierrethiam.com/

Amsatanj

Partager 

Lire 1 commentaire

  • ch

    A quand les livres en français la langue officielle du Senegal ???

    Répondre

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

Poster un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message