Bassirou Diomaye Faye remporte l’élection présidentielle

Bassirou Diomaye Faye, candidat du principal parti d’opposition, est donné largement en tête de la présidentielle par les principaux observateurs et médias du Sénégal. Il deviendra ainsi le plus jeune président de la République du Sénégal. Amadou Ba, candidat du parti au pouvoir, l’a félicité pour sa victoire au premier tour.

Publié le 25 mars 2024   1 commentaire

Mis à jour le 27 mars 2024.

Le scrutin du 24 mars pour la présidentielle du Sénégal s’est déroulé dans de bonnes conditions et les électeurs étaient heureux de pouvoir enfin voter après des mois d’incertitudes.

Les résultats officiels ne sont pas encore publiés, mais les tendances annoncent Bassirou Diomaye Faye très largement en tête et élu au premier tour.

Tous les autres candidats, dont Amadou Ba, candidat du parti au pouvoir et arrivé second suivant les estimations, ont appelé Bassirou Diomaye Faye pour le féliciter de sa victoire au premier tour et lui souhaiter beaucoup de réussite et de succès. Le président Macky Sall a également félicité Bassirou Diomaye Faye et a salué la démocratie sénégalaise.

Les chiffres du scrutin

La Commission nationale de recensement des votes (CNRV) a procédé à la proclamation des résultats provisoires le 27 mars 2024. Aucune réserve n’a été relevée.

  • Nombre d’électeurs inscrits : 7 371 890 millions
  • Nombre de votants : 4 519 253
  • Nombre de bulletins nuls : 33 991
  • Nombres de suffrages valablement exprimés : 4 485 165
  • Taux de participation : 61,3 %

Suffrages obtenus par les dix-neuf candidats en lice

  • Bassirou Diomaye Diakhar Faye 54,28 %
  • Amadou Ba 35,79 %
  • Aliou Mamadou Dia 2,80 %
  • Khalifa Ababacar Sall 1,56 %
  • Idrissa Seck 0,90 %
  • Thierno Alassane Sall 0,58 %
  • Boubacar Camara 0,52 % ;
  • Aly Ngouille Ndiaye 0,47 %
  • Pape Djibril Fall 0,41 %
  • Serigne Mboup 0,36 %
  • Daouda Ndiaye 0,35 %
  • Déthié Fall 0,35 %
  • Cheikh Tidiane Dièye 0,34 % ;
  • Anta Babacar Ngom 0,34 %
  • Mame Boye Diao 0,33 %
  • Mamadou Lamine Diallo 0,22 %
  • Mouhamed Boun Abdallah 0,19 %
  • Malick Gackou 0,14 %
  • Habib Sy 0,07 %

Pour un Sénégal juste et prospère

Le projet du candidat Bassirou Diomaye Faye est porté par une vision : « Notre vision est de faire du Sénégal une nation juste, prospère, souveraine et ancrée dans des valeurs fortes. Cette vision prône la nécessité de trouver de nouvelles voies de développement économique et social du Sénégal se fondant sur les valeurs que sont : le Patriotisme, le Travail, l’Éthique et la Fraternité. »

Diomaye président - Le projet pour un Sénégal juste et prospère

Qui est Bassirou Diomaye Faye ?

Né le 25 mars 1980 à Ndiaganiao dans le département de Mbour (il a donc 44 ans aujourd’hui), Bassirou Diomaye Diakhar Faye fait ses humanités à l’École catholique Marie médiatrice de Ndiaganiao, avant d’obtenir son baccalauréat en 2000 au Lycée Demba Diop de Mbour. Il obtient ensuite une maîtrise de droit à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, puis réussit les concours de l’ENA et de la magistrature en 2004. Il en sort diplômé de l’ENA trois années plus tard, en 2007 et rejoint la Direction générale des impôts et domaines où il devient inspecteur.

Bassirou Diomaye Faye en campagne électorale

Bassirou rencontre Biram Souley Diop et Ousmane Sonko aux Impôts et Domaines et s’embarque dans le syndicat dirigé par ce dernier. Syndicat qu’il dirige lui-même avant de céder sa place.

En 2014, le parti politique Pastef (Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité) est créé. Il était d’abord simple invité dans les réunions du bureau politique, mais très vite il dirige les cadres de Pastef qu’il combine avec la diaspora.

En dehors de la fiscalité, du droit, des finances et de l’économie, Bassirou est un passionné d’agriculture et d’élevage. Les dimanches et les congés, surtout en période d’hivernage  , Bassirou les passe au village, dans les champs. À titre anecdotique, Diomaye est un producteur de papaye.

Diomaye mooy Sonko

« Diomaye mooy Sonko »

Le candidat naturel du parti était Ousmane Sonko, mais ce dernier est déclaré inéligible après avoir condamné pour « corruption de la jeunesse ». Dès lors, le parti d’opposition a appelé à parrainer Bassirou Dioumaye Faye, secrétaire général du Pastef et bras droit d’Ousmane Sonko.

Arrêté pour avoir critiqué le fonctionnement de la justice dans un post sur les réseaux sociaux, Bassirou Dioumaye Faye a été incarcéré au Cap Manuel en avril 2023 pour « actes de natures à compromettre à la paix publique », « outrage à magistrat » et « diffamation à l’encontre d’un corps constitué ». Jamais jugé, il n’en sortira que le 14 mars 2024 grâce à la loi d’amnistie, ce qui lui permet de faire campagne durant dix jours seulement.

Sa campagne s’est basée sur le slogan « Diomaye mooy Sonko » (Diomaye c’est Sonko) pour bénéficier de la grande popularité du leader du parti Ousmane Sonko.

Présidentielle 2024 : slogans de campagne

Les caravanes des candidats à l'élection présidentielle du Sénégal du 24 mars sillonnent le pays avant de rejoindre la capitale. Assez peu d'affiches lors de cette campagne, raccourcie à deux (...)
Ousmane Sonko

Pauline Sarr

Partager 

Lire 1 commentaire

  • sn

    C’est enfin arrivé, un Président pour une bonne gouvernance et surtout pour un état souverain. Bravo Peuple sénégalais vous l’avez refait.

    Répondre

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

Poster un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message