Accueil / Actualités / Au Sénégal, libérer les oiseaux apporte du bonheur et efface les (...)

Art et culture / Société, reportage

Au Sénégal, libérer les oiseaux apporte du bonheur et efface les péchés

Au Sénégal, beaucoup croient que la libération d’un oiseau (« picc » en wolof) de sa cage apporte protection et bénédiction. Cette pratique ancienne apporte-t-elle réellement chance et protection contre les mauvais sorts ? Beaucoup en sont certains et l’activité est rentable...

Partagez cette page Publié le 23 janvier 2023 | 0 commentaire

Vous les avez sûrement croisés ces vendeurs d’oiseaux en cage qui vous proposent de les libérer contre une somme de 100 FCFA le « picc » (prononcer « pithieu »). Mais à quoi ça sert ?

Vendeur de picc

Protection contre la malchance et les mauvais sorts

Il s’agit d’une pratique très courante chez les lutteurs dont les marabouts recommandent de libérer des nuées d’oiseaux pour éviter la malchance et les mauvais sorts. Le lutteur achète une caisse remplie d’oiseaux avant de rentrer dans l’arène et procède à leur libération une fois à l’intérieur, au moment de la préparation mystique.

Le lutteur Balla Gaye 2 s’apprête à libérer un pigeon en captivité

Même les chauffeurs de taxis et de bus s’adonnent à cette pratique pour se protéger contre les accidents de la route.

Selon Baye Diop, vendeur de picc, la liberté est sacrée chez cette catégorie d’espèce. Quand une personne les libère, il espère en retour que ces volatiles prient pour lui pour qu’il ait la santé et un travail. D’autres le font en tournant les oiseaux autour de leur tête avant de les lancer afin que les picc enlèvent leur malchance.

100 francs pour libérer un oiseau de sa cage

Dans tous les cas, libérer les captifs a toujours eu le sens des bonnes actions. L’acte lui-même sera naturellement récompensé d’une manière ou d’une autre car aucun oiseau n’a sa place dans une cage.

La vente de picc, une activité rentable

Beaucoup de jeunes gagnent leur vie en vendant des picc. On les appelle les vendeurs d’oiseaux d’augure. On les croise dans la rue dans la journée en train de déambuler à la recherche de clients ou bien les soirs devant les boîtes de nuit et restaurants avec leur caisse remplies d’oiseaux. Ils ont investi toutes les rues de la capitale.

Libération des oiseaux

Selon Baye Diop, la vente de picc est très rentable : Les petits oiseaux sont achetés à 50 F l’unité sur le marché pour être revendus à 100 F. Certains Sénégalais achètent toute la caisse pour libérer les oiseaux et cela fait notre bonheur. Cependant, contrairement à ce que les gens croient, les oiseaux libérés ne reviennent pas chez leur maître ou le chez le revendeur.

La vente de picc a également permis à un homme dont vous avez probablement entendu parler de devenir une personnalité de premier plan, « Diallo Picc », devenu riche grâce aux oiseaux.

Qui était Diallo Picc ?

Amadou Diallo de son vrai nom, était un illettré originaire du Fouta, né en 1918, qui attrapait les oiseaux pour les revendre aux « toubabs ». Encouragé par ses premiers succès, il décide de se rendre à Marseille en France en bateau pour écouler quelques oiseaux avant de reprendre le bateau pour Dakar. Sa stratégie paie et il commence à faire régulièrement des allers-retours.

Diallo Picc (Diallo Pithie)

Il construit ensuite une grande oisellerie dans sa maison de Thiaroye avec un stock de plusieurs dizaines de milliers d’oiseaux qu’il commercialise un peu partout à travers le monde. Cette activité lui vaut la visite du Président Léopold Sédar Senghor. La célèbre route de Thiaroye « Tally Diallo » qui veut dire « la route de Diallo » lui doit aujourd’hui son nom.

Devenu riche, il investit également dans la transformation des poissons et dans la restauration. Il est décédé le 5 mai 1998 et chaque année un Gamou   est organisé en son hommage.

Amadou Gueye

Partagez cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

accro-baobab

Cherchez dans le répertoire

Top