Menu

Accueil / Actualités / Visite du président Macron : Dakar sauvé des ordures

Économie, environnement / Société, reportage

Visite du président Macron : Dakar sauvé des ordures

Depuis quelques jours, Dakar et certaines régions du Sénégal croulent sous les ordures à cause de la grève des concessionnaires du nettoiement. Ce matin, le Premier ministre a décidé de décaisser 3,5 milliards sur les 7 que réclament les éboueurs. Simple coïncidence ou l’arrivée prochaine du président français, le 1er février, y est pour quelque chose ?

Partagez cette page Publié le 29 janvier 2018 | 0 commentaire

Dans les marchés, l’odeur pestilentielle des immondices semble ne pas gêner les vendeuses de poissons. Les acheteurs enjambent les ordures comme si de rien n’était. C’est que les Dakarois sont habitués à composer avec les grèves des éboueurs.

JPEG - 108.5 ko
Grèves des éboueurs-Un terrain de foot transformé en décharge-Dakar Sénégal

Dans les quartiers, les charretiers et autres ramasseurs sont heureux eux, car les ménagères sont obligées de casquer pour vider leurs poubelles. Le plus drôle, c’est que ces personnes à qui vous donner de l’argent pour vous débarrasser de vos ordures les reversent pas loin de chez vous. Chez les voisins ou derrière les murs d’immeubles. Ceux qui ne veulent pas dépenser leur argent attendent la nuit tombée pour déverser leurs poubelles dans un coin (et que les services de la mairie se débrouillent ensuite...).

JPEG - 122.2 ko
Grève des éboueurs-On jette sa poubelle où on peut-Dakar-Sénégal

A Saint-Louis, même en temps normal, la ville croule sous les ordures, y compris devant les bacs. Avec cette grève, la ville ressemble à une décharge à ciel ouvert. La solution trouvée est toute simple pour les autorités : les recouvrir de sable afin qu’on ne les voie plus.

JPEG - 113.2 ko
Grève des éboueurs-Timide reprise de services-Dakar-Sénégal

Les concessionnaires réclament 7 mois d’arriérés de salaire à l’Etat

Ils sont au nombre de 20 et ils sont décidés à utiliser les grands moyens pour être payé. Déclenchée à une semaine de la visite du président français au Sénégal, la grève a mis les ordures dehors (comme le chantait l’artiste Awilo Longomba). Une image qui n’honore pas le Sénégal et aurait été mal vu lors de la venue de monsieur Macron. Le timing était bien pensé puisqu’une solution a été trouvée pour que le service reprenne rapidement.

On se prend à espérer que des visites de personnalités comme celle-ci deviennent plus fréquentes : nulle doute alors que d’autres problèmes de notre quotidien trouveront des solutions rapides.

  • Grèves des éboueurs-Des ordures un partout-Dakar-Sénégal
  • Grèves des éboueurs-On marche sur les immondices-Dakar-Sénégal
  • Grève des éboueurs-La saleté n’épargne pas les marchés-Dakar-Sénégal
  • Grève des éboueurs-Une allée d’immondices-Dakar-Sénégal
  • Grève des éboueurs-Même la VDN n’est pas épargnée-Dakar-Sénégal

Eva Rassoul

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu'il faut savoir

    Nouvel aéroport international de Dakar : ce qu’il faut savoir

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top