Menu

Accueil / Actualités / Sétal Sa Gokh (nettoyez votre quartier) : quand la propreté se (...)

Économie, environnement / Société, reportage

Sétal Sa Gokh (nettoyez votre quartier) : quand la propreté se monnaye

C’est la nouvelle trouvaille pour intéresser les populations à la préservation de leur propre environnement. Mettre une somme en jeu pour espérer voir les gens vivre dans un environnement salubre.

Partagez cette page Publié le 1er août 2018 | 0 commentaire

Après les campagnes de sensibilisation, les spots télé et radios afin que les Sénégalais prennent conscience de l’urgence de vivre dans un environnement sain (qui n’a pas vraiment porté de fruits), les hommes politiques entrent dans la danse pour faire le buzz. 250 000 FCFA offert pour motiver les populations à se débarrasser de la saleté dans chaque quartier, village.

On a l’impression qu’au Sénégal dans bien des domaines on marche sur la tête, là où il faudrait sévir pour ne pas salir, on récompense pour nettoyer… A croire que bientôt que l’on sera primer pour sortir avec des vêtements propre et prendre sa douche. Parce si l’on ne peut pas prendre conscience individuellement de l’intérêt de vivre dans un environnement propre, de jeter son papier dans une poubelle quand on est dans la rue, ou de ne pas laisser sa poubelle au coin de la rue, alors c’est qu’il y a un véritable problème. Doit-on tendre des sucettes aux populations pour qu’elles adoptent des gestes de salubrité ? Que font les services d’hygiène et le ministère de l’environnement ? Pourquoi ferment-ils les yeux sur tout ce qui se passe ?

Dans d’autres pays, les communes sont engagés dans la préservation de l’environnement et le cadre de vie. De belles rues biens propres, des quartiers où il fait bon vivre. Une initiative comme celle de ce mouvement politique devrait venir des autorités communales, sans y mettre l’appât du gain pour autant. Chacun devrait sentir le besoin de marcher dans des artères salubres, de voir les alentours de chez soi bien entretenus. Comme ces projets de concours de la ville ou du village le plus fleurie, arboré ou ayant des espaces de jeux que l’on a dans certains pays.

L’environnement est un réel problème dans de nombreux pays, que seules les amendes et une implication du gouvernement pourra améliorer. Ce n’est pas un jeu de politicien en quête de bonne idée de campagne…

Eva Rassoul

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top