Menu

Accueil / Actualités / « Save Dakar » sauvera t-il Dakar ?

Économie, environnement / Entretiens et portraits

« Save Dakar » sauvera t-il Dakar ?

« Dakar est malade de ses nuisances, de ses déchets, de ses incivilités affligeantes… » voilà le constat d’un jeune Dakarois. Save Dakar est une initiative née de la colère de Mandione Laye Kebe, artiste photographe et directeur artistique.

Partagez cette page Publié le 7 septembre 2017 | 6 commentaires

Retour sur ce qui a fait basculer l’artiste – qui a d’ailleurs exposé lors de la Biennale des Arts 2016 – dans le militantisme, et la suite qu’il compte donner à l’action Save Dakar.

Mandione Kébé

Comment vous est venu le déclic de l’initiative Save Dakar ?

Un jour j’étais à la place de l’Indépendance à heure de la pause-café et j’ai constaté l’anarchie qui régnait dans les alentours alors que c’est à 200 m du palais présidentiel, et non loin du ministère des Affaires étrangères et d’autres bâtiments administratifs. Ça m’a beaucoup choqué : c’est ainsi que j’ai commencé à prendre des photos que j’ai postées sur les comptes Twitter et Facebook Save Dakar que je venais juste de créer.

En fait, j’ai su qu’il y avait plus de deux millions de Sénégalais qui utilisent Facebook. Ainsi, je me suis dit voilà un moyen simple et gratuit pour partager mon indignation, pour dénoncer les divers abus notés à Dakar. Un moyen aussi de sensibiliser afin de lutter contre l’occupation illégale de l’espace public, les dépôts d’ordures dans les rues, les surcharges dans les véhicules de transport en commun, etc.

Comment expliquez-vous que la majorité ait remarqué les faits que vous dénoncez mais n’ait pas eu l’idée de réagir comme vous l’avez fait ?

Vous savez, les questions d’ordre environnemental intéressent peu de gens au Sénégal. Beaucoup de Sénégalais ne se sentent pas concernés par le civisme et la citoyenneté. Donc le fait de mener des actions citoyennes est un vrai combat de titan.

Pourquoi le choix des réseaux sociaux plutôt que les médias avec des lettres ouvertes avec photos d’illustration à l’appui ?

Il est un peu difficile pour un Sénégalais lambda comme moi d’atteindre les médias, ça demande beaucoup de temps, alors qu’internet est plus rapide et plus accessible. J’ai constaté aussi que tous les jeunes sont actifs sur ce dernier, quelque soit leur statut : élève, étudiant, maçon, menuisier, mécanicien, vendeur ambulant, etc. Les gens ne suivent pratiquement plus la télévision, ils n’écoutent non plus la radio. Ils préfèrent s’informer sur internet. Alors, je me suis dit voilà un bon moyen pour dénoncer et sensibiliser.

JPEG - 111.1 ko
anarchie dans les rues-dakar-sénégal

« Plus de 2 millions de Sénégalais connectés »

En combien de temps les gens ont-ils commencé à réagir à Save Dakar et adhérer à vos propos ?

Dès le premier le jour, et depuis lors, nous comptons chaque jour de nouveaux adhérents et pas mal d’encouragement.

Surpris par la rapidité à laquelle votre geste a été relayé par les médias internationaux ?

Oui. Pour les médias internationaux, je ne m’y attendais pas du tout. Ils m’ont contacté via le compte Twitter de savedakar et la page Facebook. Ils ont fait la promotion de savedakar, je les remercie de passage.

« Le développement du Sénégal passera d’abord par l’amour des Sénégalais pour leur patrie et leur implication dans les besoins de celle-ci  »

Vous dites que les Sénégalais sont plus préoccupés de leurs droits que de leurs devoirs ?

Oui. Nous sommes dans un pays ou beaucoup de gens réclament toujours certains de leurs droits, or, avant cela, ils devraient d’abord s’acquitter de leurs devoirs. Le développement du Sénégal passera d’abord par l’amour des sénégalais pour leur patrie et leur implication dans les besoins de celui-ci.

Qu’est ce qui dans votre éducation fait que vous êtes capable de cette indignation- action constructive ?

J’ai reçu une bonne éducation de ma grand-mère avec qui je vis depuis l’âge de 13 ans et jusqu’à présent. De mon père aussi : il vit en Italie depuis 1988. Il fonctionne « à la toubab » comme disent les Sénégalais. Ponctualité, rigueur dans le travail et propreté, à chaque fois qu’il vient au Sénégal, il nous inculque ces valeurs.

L’Afrique est pourtant un continent où le respect de l’aîné demeure fort. Les instances étatiques représentent cet aîné. Avez-vous une piste de réflexion quant à la négligence générale des codes du savoir vivre instaurés par le bon sens et les autorités ?
On ne peut pas mettre tout le monde dans le même panier, mais il vrai que certains individus ne semblent pas avoir de valeurs comme le respect et la politesse. Je pense aussi que le non-respect des biens publics se voient dans la majeur partie des villes africains. Donc nos Etats devraient se donner les moyens d’appliquer des règles strictes de salubrité publique, d’hygiène et de développement durable.

Vous êtes jeune. Les gens ont-ils été surpris par l’équation : jeunesse et maturité de la réflexion ?

Oui. Au début beaucoup gens croyaient c’est un grand intellectuel en costume cravate qui est derrière Save Dakar mais après mes interviews sur certaines télévisions locales, ils ont su que c’est un simple artiste photographe de 31 ans !

« Je ne comprends pas les gens qui m’insultent parce que je me bats pour la bonne cause »

Certains pensent que dénoncer et documenter ce qui ne va pas dans un pays relève de la haute trahison « Vous salissez l’image du Sénégal ». Surtout lorsque des non nationaux peuvent voir vos visuels et entendre vos propos. Avez-vous été considéré comme un traître par certains de vos compatriotes ?

Bien sûr ! Des insultes, chaque jour j’en reçois pas mal sur ma page Facebook personnelle. Je ne comprends pas les gens qui m’insultent parce que je me bats pour la bonne cause, pour l’amour de mon pays et en fin de compte tu reçois des insultes mais bon, ainsi va la vie, impossible de se faire comprendre par tout le monde. D’ailleurs j’ai comme idole Youssou Ndour, donc je ne m’attarde pas sur les polémiques et les détails, j’ai des objectifs que je veux atteindre ! Avec la grâce de Dieu ! Le reste n’est que détails.

Comment vous voient les photographes adeptes du Sénégal idéalisé, photoshopé ?

Je ne sais pas ce qu’ils pensent vraiment de moi ! Je comprends leur concept c’est pour faire la promotion du Sénégal, je respecte ! Mais moi personnellement, je montre la triste réalité, n’empêche, dans mes publications sur mes tweets et publications sur Facebook, je fais la promotion du Sénégal aussi quand je vois des choses positives, je supporte. Certes, on a un beau pays très chaleureux mais notre problème c’est l’insalubrité qui ternit l’image de notre cher Sénégal, dommage !

Vous a-t-on pensé dirigé par une ONG ou piloté en sous-main par un organisme étranger ?

Oui pas mal. Mais je suis en train de bosser sur le projet Save Dakar doucement mais surement avec des amies : Sarah, Nafi et Bintou.

Vos sentiments suite à ces insinuations ?

Je suis en colère quand des Africains pensent ainsi ! Parce que l’Afrique a beaucoup de potentiel ! Il suffit que l’on croit en nous même, le développement de l’Afrique dépendra de nous les Africains. Il y a tellement de ressources, tellement de talents dans notre cher continent ; donc, qu’est qu’on attend pour aller de l’avant ? La réponse et simple : croire en NOUS !

JPEG - 110.8 ko
dépôt anarchique d’ordure-dakar-sénégal

« …il y a beaucoup de malades victimes d’intoxication alimentaire chaque jour, tout ça à cause de l’insalubrité »

Que dites vous à ceux pour qui vous vous battez et qui pourtant décrient votre action ou ne voient en lui qu’un moyen de faire le buzz afin de servir vos seuls intérêts ?

Déjà le mot « buzz » me dérange parce que quand j’ai créé cette initiative citoyenne je ne cherchais pas le buzz. Pour moi ma propre personne n’a pas d’importance, le plus important est que les Sénégalais tirent de Save Dakar quelque chose de positif pour le développement de notre cher Sénégal voilà ! Pour les critiques, moi j’ai un mental de fer, dès que j’ai créé l’initiative, je savais bel et bien que des gens vont me critiquer donc je m’y attendais vraiment ; ainsi va la vie : impossible de satisfaire, de convaincre tout le monde.

Selon vous, les gens sont-ils conscients que l’insalubrité est un domaine sensible qui concerne tout un chacun ?

Les gens n’ont pas l’air d’être gênés. Ça jette des ordures partout, ça laisse des détritus, ça fait pipi sur les arbres etc. Et ces gens-là nous mettent en danger. Au Sénégal, les gens ne respectent pas l’environnement : ça fait pas partie de notre éducation. D’ailleurs ma sœur qui travaille dans un l’hôpital me raconte qu’il y a beaucoup de malades victimes d’intoxication alimentaire chaque jour, tout ça à cause de l’insalubrité.

Ne craignez vous pas que l’initiative Savedakar nuise à votre activité de départ, à savoir photographe travaillant avec diverses boites de communication de la place ?

Non du tout ! Je m’organise bien dans mon travail et au contraire, j’ai le soutien des agences de communication avec lesquelles je travaille.

Vous avez dit que lorsque votre père qui vit en Italie vient en vacances avec des amis Italiens, ceux-ci louent l’hospitalité des Sénégalais mais sont effarés par la saleté qui s’est emparée de la capitale. Pouvez-vous nous relater l’anecdote ?

Oui mon père vient souvent en vacances avec des Italiens mais tout le temps c’est le même constat : « Quel dommage ! Un pays si beau et aussi chaleureux et malheureusement aussi sale » !

Leurs propos vous ont-ils blessé ?

Bien sûr !!! Leurs propos m’ont fait mal ! Mais au fond de moi, je sais que c’est la triste réalité.

« … le « cetoumguinar » ou la propreté de la poule… »

Comment expliquer que les gens soient propres sur eux et contribuent et ou s’habituent à la dégradation hygiénique de leur environnement ?

C’est un phénomène au Sénégal depuis l’indépendance, le ‘’cetoumguinar ‘’ ou la propreté de la poule comme on a l’habitude de le dire : être propre à l’intérieur des maisons et sale dans la rue, on s’en fout à l’extérieur.

Quelle est la suite de l’action Savedakar ?

Actuellement je travaille avec des amies à comment structurer Save Dakar et bientôt, on va faire des actions sur le terrain. Certes c’est bien de poster des photos sur les réseaux mais le plus urgent c’est de faire des actions concrètes pour notre capitale qu’on AIME.

Enfin, que souhaitez-vous à cette ville que vous aimez ?

C’est vraiment triste de voir notre si belle capitale très malade : Dakar est malade ! Malade de ses nuisances, de ses déchets, de ses incivilités affligeantes, et la liste des souffrances est tristement longue mais ce n’est pas trop tard ! Commençons par nous retrousser les manches, abaissons nous et ramassons nous-mêmes nos ordures. N’attendons pas qu’un tel ou une telle fasse les choses à notre place. Les personnalités doivent aussi participer. Sans oublier L’État qui doit mettre en place une vraie politique écologique durable et éduquer la population en ce sens.

Contac

  • projet save dakar-sénégal
  • occupation anarchique de la voie-dakar-sénégal
  • chaussée occupée par des marchands-dakar-sénégal
  • détérioration de poteaux électriques-dakar-sénégal
  • occupation dangereuse de la rue-dakar-sénégal

Irène Idrisse

Messages

  • sn

    Je ne suis pas de Dakar mais votre initiative est vraiment tres noble et je vous soutient en vous encourageant,

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • fr

    je me rend a Dakar au mois d’avril ,si je peux vous être utile de quelque façon que ce soit,contactez moi .Je suis prêt a m’investir personnellement.Cordialement.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • fr

    tres belle initiative il va vous falloir beaucoup de courage et de temps pour ce grand nettoyage ...votre pays et tellement beau et acceuillent on ne s’en lasse pa un tres grand merci a vous a tres bientot

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • fr

    le Sénégal est un pays extraordinaire avec des gens très accueillants ,mais effectivement, la propreté fait défaut. Comment nous Français pouvons nous vous aider ? Jai déjà fait des voyages a Dakar et j’en referais encore. bon courage a toi et tes compatriotes et qui sait a bientot

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • fr

    Bravo Monsieur, ce que vous faites à Dakar est génial, ne baissez surtout pas les bras.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top