Menu

Accueil / Actualités / Revalorisation du patrimoine culturel immatériel de la région de (...)

Art et culture / Histoire et patrimoine

Revalorisation du patrimoine culturel immatériel de la région de Tambacounda

Comme les autres régions du Sénégal, celle de Tambacounda a organisé son atelier de validation de la liste des éléments du patrimoine culturel immatériel. Revue de quelques éléments représentatifs de cette région.

Partagez cette page Publié le 9 janvier 2017 | 0 commentaire

Dans toutes les capitales régionales du Sénégal se sont tenus des ateliers de partage et de validation de la liste des éléments du patrimoine culturel immatériel. L’activité vise à présenter les éléments du patrimoine immatériel de chaque région dans le cadre d’un projet d’étude initié par le ministère de la culture en collaboration avec l’Unesco.

Ces éléments feront l’objet d’une étude que vont mener l’Unesco et le ministère de la Culture dans toutes les régions du Sénégal en vue d’en sélectionner quelques-uns pour les classer au niveau mondial.

Pour Tambacounda, ce sont 26 éléments du patrimoine culturel immatériel des quatre départements de la région qui ont été retenus au sortir de l’atelier de validation.

  • Le Worosso (danse soninké)
  • Le Saya (danse peulh)
  • Le Niakha (fête de mariage en milieu soninké)
  • Le Diaro Bali (parade des moutons, compétition entre éleveurs)
  • Le Sola (plat soninké)
  • Le Yéla (musique traditionnelle du Boundou) ;
  • Le Ndoye sama (danse pour les captifs)
  • Le Sawali (danse laobé) ;
  • Le Djina-don danse des esprits pratiquée autour de la mare mythique de Mamacounda qui traverse la ville de Tambacounda. Elle est pratiquée pour chasser le mauvais sort)
  • Le Sogoni (ballet avec masques bambara, il est représenté pendant les périodes de récolte. Le sogoni se prépare dans le parc Niokolo Koba )
  • Canayane (habits des kognaguis, Bédiks et Bassaris)
  • Le Niéllé (plat peulh)
  • Le Bara (danse bambara)
  • Le Kankourang
  • Le Mamo
  • Le Niani
  • Le Sampacé (danse des kognaguis)
  • Le Marahba (danse maure)
  • Lambou rédié (coiffure peulh)
  • Le Sewourouba (danse des fêtards)
  • Le Yogoro (pratique divinatoire pour rechercher le bonheur. Le yogoro se danse souvent, le jour de la tamxarit)
  • Le Moriba-yassa (danse mystique : respect d’un pacte)
  • Le Solici (veillée pour les futurs initiés)
  • Le Sin-légué (danse du cheval
  • Le Ndiarou musique traditionnelle historique. Le « ndiarou » se joue avec le xalam seulement et la voix humaine. Il est utilisé par les grands griots pour chanter les louanges des rois et dignitaires)
  • La kora   (Instrument traditionnel mandingue) ;

Voir en ligne : https://www.facebook.com/profile.ph...

Amédine Faye. Sources : Centre culturel régional de Tambacounda.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top