Menu

Accueil / Actualités / Musée d’art et d’histoire des cultures de l’Afrique de l’Ouest de Djilor : la (...)

Art et culture / Histoire et patrimoine

Musée d’art et d’histoire des cultures de l’Afrique de l’Ouest de Djilor : la caverne aux trésors

Dans les jardins d’Aïda, enceinte du restaurant le Miam Miam, à Djilor (dans la région de Fatick), se trouve une véritable caverne aux trésors. Abrité par un bâtiment en terre cuite rouge, le Musée d’art et d’histoire des cultures d’Afrique de l’Ouest est un vrai labyrinthe qui vous plonge dans un autre monde.

Partagez cette page Publié le 16 mai 2017 | 2 commentaires

Amoureux du Sénégal, de l’Afrique, de sa civilisation, de son histoire, Reginald Groux a voulu partager son amour. Il offre au monde un musée de l’Afrique dans son petit coin de paradis de Djilor. Le MAHICAO (Musée d’art et d’histoire des cultures d’Afrique de l’Ouest) abritera près de 300 œuvres venues d’un peu partout en Afrique. Du Cameroun, en passant par le Bénin, la Mali, ou le Sénégal, c’est l’histoire de ces peuples qui sera raconté ici derrière des vitrines.

Pour Réginald : « A travers ces œuvres, je voudrais montrer que l’Afrique en fait à féconder la création artistique en Occident à partir des années 1900. Je veux essayer de donner les clés pour une lecture plus approfondie de l’art africain. » C’est un musée qui est destiné à valoriser les cultures d’Afrique de l’Ouest à travers les arts et l’histoire.

Ce musée est un vaste complexe à lui tout seul. Il compte en son sein, des salles d’exposition des œuvres d’art, une bibliothèque, un coin boutique et un espace de lecture. Ici les habitants du village peuvent venir visiter le musique gratuitement. Les autres ne débourseront que la modique somme de 1 000 FCFA pour découvrir des trésors inestimables.

Le parcours se fera de façon chronologique en partant de pointes de flèches du néolithique saharien,pour se terminer par des œuvres d’art contemporain africain. Parallèlement il y aura des modules thématiques, comme la poterie, le travail du fer, les bijoux, le textile, la magie, le symbolisme… Ce parcours sera jalonné de cartes et de textes explicatifs, vous vous y promènerez comme l’on feuillette les pages d’un livre.

Tous les objets qui sont présentés au MAHICAO sont des œuvres authentiques qui proviennent de la collection personnelle de monsieur Groux, expert et professeur en art africain.

Contact

Djilor Djidiack
mahicao gmail.com
Reginald Groux : (221) 77 164 98 83


Voir en ligne : http://www.mahicao.org/

Eva Rassoul

Messages

  • fr

    J’ai un petit neveu qui cherche un stage informatique au pays de la teranga   je suis moi même résident si vous connaissez merci de me le faire savoir
    Dieureudieuf

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • fr

    Bravo Reginald ! Nous étions passé par Djilor et le miam miam en fin d’année 2016, c’était dans vos projets... Encore bravo pour cette belle réussite ! On ne manquera pas d’y venir lors de notre prochain passage au Sénégal.
    Bien amicalement

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Comme un oiseau du Sénégal

    Comme un oiseau du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top