Menu

Accueil / Actualités / Mariaa Siga, la Casaçaise à la conquête de la scène musicale

Art et culture / Entretiens et portraits

Mariaa Siga, la Casaçaise à la conquête de la scène musicale

Originaire de la Casamance, Mariama Siga Goudiaby alias Mariaa Siga est une jeune Sénégalaise à la touche particulière. Se promenant sur diverses scènes, elle touche le cœur de ceux qui ont eu à l’écouter. Passion et candeur caractérisent celle qui professe : « Je suis artiste-chanteuse » !

Partagez cette page Publié le 6 novembre 2017 | 0 commentaire

Entretien avec une jeune femme pétrie de musicalité.

Depuis quand chantez vous ?

J’ai commencé à faire la musique depuis toute petite : j’ai grandi avec cette passion en moi ! Mais j’ai commencé à en faire une profession depuis 2015 d’où la création de ma page officielle.

Quel genre de musique faites-vous ?

Je fais de la variété musicale : afro, reggae, slow, acoustique, jazz, et un peu de classique ... Bref, world musique. J’ai fait une formation musicale à l’école Jeanne d’Arc de Dakar.

« A chaque récréation j’étais entourée de mes camarades… qui me demandaient d’interpréter les chansons de Céline Dion »

Vous souvenez vous de votre première rencontre avec la musique ?

Ma première rencontre avec la musique, c’était en primaire, quand à chaque récréation j’étais entourée de mes camarades de classe qui me demandaient d’interpréter les chansons de Céline Dion et autres... Et depuis, je ne me suis plus jamais arrêtée.

En plus de votre voix, jouez-vous d’un instrument ?

En plus de ma voix, j’ai commencé à jouer de la guitare cette année.

JPEG - 109.5 ko
prestation de Mariaa Siga-Sénégal

Vous êtes une femme leader. De par votre expérience, est-il aisé de gérer des musiciens ?

Ce n’est pas toujours facile de gérer les musiciens ! Déjà, il faut des moyens pour pouvoir organiser des répétitions, gérer les transports, payer les studios et autres ... Mais les relations amicales rendent plus faciles le travail en groupe.

Collaborez-vous avec d’autres artistes féminines et masculines ?

Oui, j’ai fait pas mal de collaboration avec d’autres artistes, hommes comme femmes : Baye Gallo Sarr, Fa Coly, Kya Loum, Maf Palen et Pata, Aj one, El Melo, le Maestro Bass Sarr, Maguifa, Mister Co et bien d’autres....

« une fois je devais jouer au tremplin du Festival les Vieilles Pirogues de Saly… »

Au cours de votre carrière, quelles sont les pires anecdotes auxquelles, en tant que chanteuse, vous avez été confrontée ?

Et bien, une fois je devais jouer au tremplin du Festival les Vieilles Pirogues de Saly,et mon soliste m’a posé un lapin. Heureusement pour moi, il y avait d’autres musiciens sur place qui ont bien voulu m’accompagner sur scène et j’ai fini par prendre la deuxième place du concours, grâce à Dieu.

JPEG - 117.3 ko
show international pour Mariaa Siga-Sénégal

En tant que jolie jeune femme, avez-vous déjà été, ou êtes vous sujette à du harcèlement ou en prise avec des personnes indélicates se croyant tout permis juste parce que vous êtes sur une scène ?

Concernant l’harcèlement, oui il y a des hommes qui le font, mais qui finalement se calment quand tu leur parles sérieusement et d’autres non. Mais tout compte fait, on essaye de gérer et c’est pas facile.

Comment les artistes, chanteuses, plus spécifiquement sont-elles perçues au Sénégal ?

Je dirais que les artistes-chanteuses sont perçues au Sénégal selon leur façon à elles de se présenter au public, l’image que la personne incarne, forcément, ça parle d’elle même !

Existe-t-il une association de chanteuses au Sénégal à même de défendre leurs droits spécifiques, notamment en leur fournissant une assistance juridique lorsqu’elles sont abusées etc ?

À vrai dire, je sais qu’il existe des associations pour défendre les droits de la femme au Sénégal, en leur fournissant une assistance juridiques lorsqu’elles sont abusées. Mais des associations de chanteuses, je ne suis pas au courant.

« La musique c’est ma vie, ma bulle, mon monde »

Que représente la musique pour vous ?

La musique c’est ma vie, ma bulle, mon monde !!! Quand je suis triste, je trouve refuge en la musique et j’aime chanter pour manifester ma joie : la musique ça m’apaise !

Quels sont vos projets ?

Je suis en train de bosser sur mon premier Album. Et si tout se passe bien inchalla c’est prévu pour le début de l’année nouvelle. Un clip est prévu pour bientôt.

Dans l’immédiat, je dois me produire le 11 novembre à la Terrasse à Saly.

Contact

mariaasigua gmail.com
Facebook : https://www.facebook.com/mariaasiga/
Reverbnation : https://www.reverbnation.com/mariaasiga
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCZvQXr-UTBgpO8UMnp5WMKA

Irène Idrisse

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • "Road movie" au Sénégal oriental

    « Road movie » au Sénégal oriental

Cherchez dans le répertoire

Times24.info
Top