Menu

« Doom su tékkiwul doomiy wàjuram késsé la, wayé su tékké di doomi nieup »

Si l'enfant ne réussit pas, il n'est le fils que de ses parents, mais s'il réussit alors c'est le fils de tout le monde (proverbe wolof)

Accueil / Découvrir / Politique, économie, éducation / Les côtes sénégalaises

Des conditions exceptionnelles

Les côtes sénégalaises

Les eaux sénégalaises notamment celles qui bordent la presqu’île du Cap-Vert, sont parmi les plus poissonneuses du globe, à cause d’un phénomène appelé « upwelling ». Il s’agit d’une remontée d’eaux froides le long de la pente du plateau continental. L’aspiration vers la surface est provoqué par l’alizé qui repousse vers le large les eaux superficielles.

Partagez cette page Publié le 27 août 2007 | 3 commentaires
JPEG - 7.3 ko
Pirogues à Saint-Louis

Au Sénégal, cette remontée est accélérée par la présence de canyons sous marins qui font effet de « tuyères ». L’eau remontée est froide et riche en sels nutritifs. Grâce à l’éclairement solaire, ceci provoque une production importante de plancton, base de la chaine alimentaire. L’upwelling est permanent au large du Sahara occidental et sa durée décroit lorsque l’on se déplace vers le sud. Au large de Dakar, il dure de novembre à juin.

Un peuple de pêcheurs

Les populations sénégalaises qui vivent le long des côtes ont une très ancienne tradition des métiers de la mer. Trois communautés se distinguent particulièrement : les Wolofs de Guet Ndar (Saint Louis), les Lébous du Cap-Vert et de la Petite Côte, et les Sérères Nyominka des îles du Saloum.

Source : MATHIEU, 1991

L’ancêtre de la pirogue sénégalaise remonterait au XVIe siècle. Elle était constituée au départ d’un simple tronc évidé, propulsé à la pagaie. Vers le début du XVIIe, on assiste à l’apparition de la voile. Les éperons faisant office de brise-lame et les bordées sont rajoutées au cours du XVIIIe. Enfin, le moteur hord-bord est apparu vers 1950.

Aujourd’hui, on estime qu’il y a plus de 60 000 pêcheurs et 8 000 pirogues motorisées.

[d’après F. Macqueron, X. de Reviers et M. Schaan]

Messages

  • sn

    Je vous felicite et vous encourage. Chapeau a l auteur de la contribution
    Longue vie. Je vous enverrai une contribution
    Dr Paul FAYE
    Enseignant chercheur à l UCAD DAKAR

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Qu’est ce alors un guerillou, est ce bien écris, est ce un pecheur du Sénégal ??
    Et que pensent les Sénégalais de la France ???

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Le Sénégal, c'est bien ou pas ? Les résultats de notre enquête

    Le Sénégal, c’est bien ou pas ? Les résultats de notre enquête

ACTUALITÉS

  • Sénégalais de la diaspora : les difficiles rapports avec ceux qui restent au pays
    Sénégalais de la diaspora : les difficiles rapports avec ceux qui restent au pays
  • Youssou Ndour produit le 2e album du coffret Fàttaliku
    Youssou Ndour produit le 2e album du coffret Fàttaliku
  • Le Sénégal, c'est bien ou pas ? Quelques réponses
    Le Sénégal, c’est bien ou pas ? Quelques réponses
  • À Kafountine, la déforestation inquiète
    À Kafountine, la déforestation inquiète
  • Stromae à Dakar : un goût d'inachevé
    Stromae à Dakar : un goût d’inachevé
  • Émergence, je dirai ton nom
    Émergence, je dirai ton nom

Cherchez dans le répertoire

Top