Menu

« Lu la bett mën la. »

Tout ce qui te prend au dépourvu est plus fort que toi. (proverbe wolof)

Accueil / Découvrir / Culture et loisirs / La lutte sénégalaise

La lutte sénégalaise

La lutte est un sport très prisé par les Sénégalais. Elle reste le sport traditionnel par excellence et bénéficie d’un engouement particulier depuis l’avènement de la génération « Boul Fallé » initié par Mouhamed Ndaw, allias Tyson.

Partagez cette page Publié le 8 février 2012 | 13 commentaires

La lutte était autrefois une fête rythmique qui intervenait après une récolte abondante chez les Sérères, après une bonne pêche chez les Lébous. Elle permettait, tout en se divertissant, de mesurer la valeur et l’adresse des guerriers. Des tournois de lutte étaient organisés pour déterminer le champion du village entre les localités voisines.

La lutte traditionnelle a fait place à la lutte avec frappe, qui s’est professionalisée. D’importants investissements sont réalisés pour entraîner les lutteurs a un niveau international. Les écuries se sont progressivement substitués aux villages.

La lutte se déroule dans un cercle délimité par des sacs de sable. Les deux lutteurs se mesurent et chacun essaie de faire trébucher son partenaire. Le premier qui met ses quatre appuis au sol, qui se couche sur le dos ou qui est éjecté hors du cercle est déclaré perdant.

La préparation mystique est fondamentale

JPEG - 10.3 ko
Le ndawrabine

Le « Baccou » consiste à chanter ses prouesses en vue d’intimider l’adversaire et de séduire son public en dansant au rythme du tam-tam. Les griots poussent les lutteurs à se surpasser en chantant leurs éloges.

Le « Ndawrabine » est effectué par le ballet de l’écurie. Habillées en tenue traditionnelle, les femmes dansent avec leur foulard durant toute la durée de la lutte.

Le rôle du marabout est de protéger le lutteur contre le mauvais sort et contre les génies qui apprécient particulièrement les héros. Les incantations et les formules magiques aident à la victoire.

Les « xons » : les gris-gris des lutteurs

Quel serait l’intérêt d’un combat de lutte sans son cérémonial, son attirail de rituels et de croyances qui donnent à l’évènement toute sa substance, toute sa tension, sa magie ? Au Sénégal, le « xoon » (ou « xoromsi », « xondiomes »), héritage bien vivant de croyances animistes, n’est pas un folklore mais un véritable fait de société.

Qu’on y croit ou non, pratiques obscures pour les uns, hygiène de vie pour les autres, ces rituels magico religieux font partie de notre quotidien. Certains esprits des plus rationnels reconnaissent qu’ils y croient, chacun a au moins un exemple pour témoigner de l’existence de tel ou tel procédé surnaturel.

> Rites et traditions

Écuries et école de lute présentes au Sénégal

La lutte connaît un développement figurant avec l’augmentation considérable d’adeptes, l’adhésion des sponsors et la médiatisation occasionnant une « guerre » des télés. Du Nord au Sud, d’Est en Ouest, ce sport est partout pratiqué au Sénégal. Pour mieux faire connaissance avec ce sport traditionnel en terre sénégalaise, nous vous proposons quelques écuries bien en place avec leurs célébrités.

Ecuries Lutteurs
Ndakaru Yékini, Yékini Jr, Magnick Ndiaye
Fass Gris Bordeau, Papa Sow, Boy Nar, Tapha gueye 2, Ouza Sow, Bruce Lee, Batika
Génération Boul faalé
Baol Mbollo Tapha Tine, Malien
Walo Lac de Guiers 1 et Lac de Guiers 2, Alioune Seye 2
Hal Pulaa Baboye, Malal Ndiaye
Rock Energie Modou Lo, Khadim Gadjaga, Zarco, Super Diamono, Baye Peul, Malick Métraisse, Yarame Gueye 2
Tay Chigeu  Eumeu Sene
Pikine Mbollo Thieck, Action Pikine Mbollo, Thieck Jr
Soumbédioune Bay Kaïré, Kaîré jr, Bismi Ndoye
Falaye Baldé Ama Baldé, Jules Baldé, Safandou
Keur Massar Mbollo Boy Seye
Ibou Ndafa Usine dolé
Door Doorate  Zoss, Zoss2, Garga mbosse, Américain
Ecole de lutte Balla Gaye  Balla Gaye 2, Elton, Double Less2, Mame Balla
Ecole de lutte Mor Fadam Gouye gui, Sa Cadior
Ecole de lutte Manga  Paul Maurice, Papis Général, Seydina Issa Ndiaye, Mamady Ndiaye, Dial Diop
Ecole de Lansar  Ness- Feugueuleu, Tigre, Tidjane Faye, Sentel
Mansour Mbaye Rouge Bordeaux, Abass, Saltigué
Boy Bambara  Tapha Boy Bambara, Modou Aw, Bouba Camara, Diakhaté
Hlm Keur Diène, Ali Gueumco, Petit, Bourou Tane
Ouagou Niayes- Hlm  Kheuyna Jeupe, Alioun Lourd, Balla Junior, Yékini 3
Ecole de lutte Doudou Baka Sarr  Noiro, Mbaye Faye, Yadicone
Doublesse  SaThiès
Yeumbeul Mbollo  Yawou Dial
Ecurie Yarah  Moussa Ndoye, Boy Yarakh, Cadd Gui
Olympique de Ngor  Bara Faye, Bara Thiaroye
Mame Mindiss  Adama Diouf
Les Tigres  Mbaye Gueye jr, Cargo
Académie Sport et Terre  Juan
Baol Mbollo Tapha Tine
Sakku Xam xam Saloum Saloum, Pape Modou Lô, Birahim Ndiaye2, El hadji Camara
Thiaroye sur mer Khadim Ndiaye, Issa Pouye, Baye Madione
Sine Saloum  Souley Dope, Souley Dope 2, Doudou Khari
Mbour Téfess Bombardier, Assurance de Mbour
Mbour montagne Pakala
Keur Massar Mbollo Boy Seye
JPEG - 13.3 ko
Bombardier
JPEG - 11.8 ko
Mouhamed Ndaw « Tyson »
JPEG - 13 ko
Yékini
JPEG - 12.5 ko
Zoss
JPEG - 15.4 ko
Modou Kharagne Li
JPEG - 18.7 ko
Le combat
JPEG - 18 ko
Bataille psychologique
JPEG - 17.4 ko
Balla Gaye 2
JPEG - 12.2 ko
L’arène
JPEG - 15.4 ko
Animation
JPEG - 9.9 ko
Un combat de titans
JPEG - 6 ko
La prise
JPEG - 6.5 ko
Le lever
JPEG - 14.2 ko
Préparation mystique
JPEG - 12.9 ko
Affrontement psychologique

Messages

  • Bonjour, je me nomme Saidou SOW et je m’interesse particuliérement à la lutte dans la mesure ou mon sujet de memoire de fin de cycle en Master II porte sur cela. Je vous fellicite pour cet bel article. Je travaille sur les stratégies marketing à mettre en oeuvres pour vendre la destination Sénégal et cela à travers la lutte. Je reste convaincu qu’on peux utiliser la lutte comme un produit commercialisable et ainsi booster le nombre de touristes et aider au développement du secteur en differcifiant l’offre.
    Merci d’avance.

    • Malou Fabuleux, (togolais ) je suis un pratiquant aussi et j’aimerai me perfectionner plus

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Bonjour,
    Je suis Charles-André EKAMBI KINGUE, Photographe Illustrateur. Le sujet de mes reportages photos sont accès sur la culture Africaine et la diaspora. Je publie un ouvrage qui sera disponible à la Fnac en Sep 2012. Le livre intitulé « Sport en Vogue » Côte Sud de la Martinique raconte l’histoire de la voile traditionnelle à la Martinique à travers des images hautes en couleurs illustré par des compétitions de Yoles et de Gommiers.
    Si je me présente à vous c’est que je souhaite réalisé un livre sur la lutte au Sénégal. Mes deux enfants sont de mère Sénégalaise et je suis engagé à travers ma profession à l’image et au développement de nos cultures et traditions.
    Je vous lance un appel : Si une personne a un contact avec
    un organisateur,lutteurs,sponsors.. ,peux t-il me contacter par mail à « ekambicharlesandr yahoo.fr ».

    • Bonjour Charles-André, je aimerais faire aussi un photo - reportage sur la lutte sénégalaise, pas que du championnat, mais préférablement suivre les lutteurs pendant leur entrainements.
      Mais le problème, comme j’imagine pour toi aussi, c’est se mettre en contact avec des personnes au Senegal...
      Merci pour ton aide si jamais.

      Salutations,
      RM
      zrphotography.net

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Je ssuis avec bcp d’intérêt la lutte senegalaise et je trouve que les lutteurs sont de plus en plus exposés et je dénonce un manque évident de protection de leur intégrité physique. Je propose qu’ils aient des casques de protection et dess protège-dents comme pour les boxeurs des JO et qu’il soit interdit de donner des coups lorsque les lutteur sont au corps à corps. Je suis particulièrement choqué de la violence des supporters et la tournure que prend cet évènement spotif et culturel

    • je ne suis pas du tout d’accord avec tidiane, car je pense que selon la tradition, c’est le gris gris qu’utilisent les lutteurs qui les protègent et les rendent plus fort. A cet effet, la lutte sénégalaise est ce qu’il y a de plus traditionnelle et introduire un support « inspiré » de la culture occidentale sonnerait comme une dénaturalisation de la culture sénégalaise elle-même. boutique rugby

    • Bonjour,
      Je voudrais vous demander si au Senegal existe (comme p.e. en Turquie pour leur lutte traditionnelle) un grand tournoi national de la lutte sénégalaise. Je suis un photographe et je serais intéresse d’assister a un événement comme ça...

      Est-ce que c’est possible savoir au moins a qui (quelle organisation) je dois demander les renseignements.
      Merci infiniment,

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • tyson n’est plus le tyson qu’on connaissait.
    ce tyson de notre temps, est un bizouness man pour mouye clair

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • bonjour je sui youssoufa diop je suis judoka de haut niveau en france j eve devenir lutteur profesionel je ne sais pas qui contacte pour pouvoir faire sa si on peux maider mon email youssoufadiop hotmail.fr facebook youssoufa diop merci bien

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • yekini est un luteur simple tres concentré meme si il affiche le sourire tout fois. avec lui c’est la concentrarion dans la bonne hummeur. dans les cation les plus dangereuses le roi des arénes est capable de purger tout au fond de son cerveau pour se deffendre , c’est plus serein des lutteurs que je n’ai jamais vu. et il faut signaler que yekini peut gagner n’importe quelle bataille psycologique. Etant plus le plus douille de sa generation la force de ce champion reside dans son carractere.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • je pense que la lutte sénègalaise doit etre mieux developpe.pour le commbat passe opposant baboye vs lac 2 les arbitres devaient les rammener au pelouse parce que le chute n’ etait pas clair.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

ACTUALITÉS

  • Basket : le Sénégal défie le monde
    Basket : le Sénégal défie le monde
  • Les hôtels d'affaires de Dakar s'agrandissent
    Les hôtels d’affaires de Dakar s’agrandissent
  • Navire Le « Diogué » pour un désenclavement économique de la Casamance
    Navire Le « Diogué » pour un désenclavement économique de la Casamance
  • L'ASPT pour la relance de la Destination Sénégal
    L’ASPT pour la relance de la Destination Sénégal
  • Ebola : zéro cas au Sénégal !
    Ebola : zéro cas au Sénégal !
  • Les tribulations d'une étudiante sénégalaise en France
    Les tribulations d’une étudiante sénégalaise en France

Cherchez dans le répertoire

Top