Menu

« Lo doonul talibeem, mënulo doone serignam. »

On ne peut devenir maître d’une chose qu’on n'a pas étudiée. (proverbe wolof)

Accueil / Actualités / Football : Jules-François Bocandé, une légende partie trop vite

Entretiens et portraits / Sport et loisirs

Football : Jules-François Bocandé, une légende partie trop vite

Meilleur buteur du championnat français en 1986 avec Metz, c’est dans cette même ville que Jules-François Bocandé est décédé, lundi 7 mai 2012, à la suite d’une intervention chirurgicale occasionnée par un accident vasculaire cérébral (AVC).

Partagez cette page Publié le 9 mai 2012 | 0 commentaire

Ancien capitaine de l’équipe nationale et membre de l’encadrement technique de la fédération sénégalaise de football, Jules François Bocandé reste celui qui a sorti le football sénégalais des ténèbres vers la lumière.

Il débute au Casa Sport, club de sa ville natale où il est surclassé pour jouer et gagner la finale de la Coupe du Sénégal de football en 1979 contre l’ASC Diaraf. Il marque la finale suivante opposant le Casa Sport à l’ASC Jeanne d’Arc, seule finale de l’histoire à être disputée en deux fois.

La deuxième rencontre est marquée par la violence : après que l’arbitre a fait retirer un pénalty raté par l’ASC Jeanne d’Arc, Bocandé, alors très jeune, ne peut se contenir et fait un croche pied à l’arbitre. Ce geste lui vaut une suspension à vie au Sénégal. Un ami belge de la famille Bocandé l’emmène alors en Belgique.

En Europe l’attaquant international sénégalais joue successivement à Tournai (D3 belge) puis à Seraing (D1 belge) avant de rejoindre le championnat de France : FC Metz, Paris SG, OGC Nice et RC Lens. En 1985-1986, il termine meilleur buteur du championnat de France avec 23 buts sous le maillot messin. Il prend part à l’un des plus grands exploits du football français et de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe, la qualification du FC Metz face au FC Barcelone grâce à une victoire 4-1 sur les terres catalanes, après avoir perdu le match aller 4-2.

Jules Bocandé termine sa carrière de joueur en Belgique à Alost en 1993. En 1988, il est invité au jubilé Roger Milla en signe d’amitié fidèle à Roger Milla. En 223 matchs en D1 française, il a inscrit 69 buts.

Jules Bocandé fait partie de la sélection nationale sénégalaise pendant quatorze ans. En 1986, il est le joueur clé de la qualification de son pays pour la Coupe d’Afrique des nations de football 1986 en Égypte en marquant les trois buts du Sénégal contre le Zimbabwe (3-0), ce qui permet au Sénégal de participer à la CAN après 18 ans d’absence. Il atteint avec son équipe les demi-finales de la CAN 1990 en Algérie et les quarts de finale de la CAN 1992 (organisée par le Sénégal).

Le 11 mars 2010 à Accra au Ghana, la Confédération africaine de football fête ses « legend Awards ». Parmi les lauréats de cette 18ème édition, un certain Jules François Bocandé.

Repose en paix, grande légende du football africain !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Le répertoire des exportateurs du Sénégal

    Le répertoire des exportateurs du Sénégal

Cherchez dans le répertoire

Top