Menu

Accueil / Actualités / La lettre de l’Océanium N° 6 : Un camion itinérant

Économie, environnement

La lettre de l’Océanium N° 6 : Un camion itinérant

L’Océanium a toujours privilégié le dialogue avec les populations dans la mise en place de ses actions pour la sauvegarde de l’environnement. Car, il semble inconcevable de réaliser de grands projets sans leur accord explicite mais surtout sans leur participation active. C’est grâce à ces échanges riches en idées et l’instauration d’une grande confiance mutuelle entre les différents partenaires que l’Aire Marine Protégée de Bamboung est aujourd’hui une réalité mais aussi une immense réussite et représente une parfaite illustration de ce qui peut être accompli au Sénégal par les communautés.

Partagez cette page Publié le 17 octobre 2005 | 1 commentaire

Afin de prêcher la bonne parole, nous nous déplaçons bénévolement à travers tout le pays et ce toute l’année. Les moyens humains et matériels sont donc soumis à de grandes sollicitations et s’avèrent malheureusement inadaptés par rapport à nos ambitions. C’est ainsi qu’est née l’idée d’aménager un camion spécialement dédié aux missions de sensibilisation. Ce véhicule serait aménagé en camping-car afin que l’équipe d’animation puisse se reposer et se restaurer facilement. Il comprendrait aussi tous les outils nécessaires à des projections de films dans les conditions les plus optimales possibles en tenant compte des réalités du terrain. Il serait équipé par exemple d’un écran géant, d’un système audio-visuel récent, performant, puissant et de qualité, d’un groupe électrogène, d’un ensemble du petit matériel de rechange afin de pouvoir faire face aux imprévus, etc.

La petite équipe serait constituée de personnel local, mieux à même de connaître les coutumes mais aussi les attentes des populations. Elle serait spécialement formée non seulement à l’utilisation du matériel mais aussi et surtout à la pédagogie et aux grandes idées écologiques qui nous animent. Ainsi, cette unité mobile de sensibilisation devrait jouer un rôle central dans nos actions en étant le lien privilégié entre les populations locales et l’Océanium.

Les films que nous avons retenus sont des documentaires réalisés et produits par l’Océanium. Il s’agira principalement de ‘Bamboung, un exemple à suivre’, qui raconte la mise en place de cette Aire Marine Protégée, de ‘Chronique d’une mort annoncée’ qui parle de la pêche aux requins et de ‘BA Kagne’ dont le fil directeur est la pêche aux alevins. Nous reviendrons plus en détail sur ces différents sujets lors de nos prochaines lettres. Ces films ont été traduits en différents dialectes et langues afin de s’assurer que tout le monde comprenne nos messages. De plus, notre communication s’appuie fortement sur les réalités locales, les croyances culturelles et les pratiques religieuses.

Dans une première phase ‘test’, nous comptons limiter notre action au Sénégal en ciblant plus particulièrement les régions où nous souhaitons voir rapidement la mise en place de nouvelles aires marines protégées (Cap Manuel, MBour, Rufisque, Pointe Saint Georges). Si comme nous le prévoyons, le camion itinérant joue parfaitement son rôle et apporte entière satisfaction, nous voudrions rapidement mettre en place d’autres unités de sensibilisation dans la totalité de la sous région afin que l’ensemble des communautés puissent recevoir le même message et participer elles aussi à l’effort de protection de leur environnement. En effet, l’écologie ne connaît pas de frontières, il est donc important que tous ensemble, quelque soit notre nationalité ou notre ethnie, puissions nous mobiliser autour de thèmes communs tel que les Aires Marines Protégées, la bonne gestion des ressources ou la reforestation. Et c’est en essaimant ces projets à travers toute l’Afrique de l’Ouest que nous multiplierons nos chances de pouvoir revivre en harmonie avec la Nature.

Ce programme a séduit le PRCM (Programme Régional de Conservation de la zone Côtière et Marine de l’Afrique de L’Ouest) qui nous a apporté une partie des fonds nécessaire à son démarrage. Nous tenons à les en remercier vivement. Grâce à ce soutient, nous espérons que ce camion itinérant commencera sa tournée très rapidement et que les résultats seront à la hauteur de nos attentes et permettront ainsi à d’autres partenaires de nous rejoindre afin que le rêve devienne réalité.

Nous vous tiendrons régulièrement informé, à travers ses lignes ou sur notre site, de l’itinéraire de la tournée.

Messages

  • Bonjour
    JE voudrai vous temoigner à travers ce message mes vives félicitations pour l’important travail que vous ne cesser d’abattre pour la protection de l’environnement.Je suis un prof d’histo-géo à guédiawaye et je souhaiterai veritablement integrer votre groupe(océanium) pour vivre de plus prés les sensations de l’environnement.
    Veuillez agréer mes salutations les meilleures.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À la une

  • Un village communautaire à Bandafassi

    Un village communautaire à Bandafassi

Cherchez dans le répertoire

Top